La carte du Monde de Trump

Difficile de résister à la tentation de vous présenter la carte du monde vue par Peter Kupper du New Yorker, après les déclarations de Trump sur les immigrés:

© Peter Kuper, for The New Yorker

Les faits : extrait de l’article de John Cassidy du New Yorker du 12janvier 2018 « Un raciste dans le bureau oval »
https://www.newyorker.com/news/our-columnists/trump-shithole-comment-racist-in-the-oval-office?mbid=nl_Daily%20011218%20Nonsubs&CNDID=49480322&spMailingID=12736804&spUserID=MTg4OTQzMTczOTM2S0&spJobID=1321138695&spReportId=MTMyMTEzODY5NQS2

Selon le Times (bien que ce soit Josh Dawsey du Washington Post qui ait révélé l’histoire), le sénateur républicain Lindsey Graham et le sénateur démocrate Dick Durbin ont présenté à Trump un plan visant à réduire le programme actuel de loterie des visas et à en réattribuer un certain nombre à des immigrants provenant de pays en difficulté comme Haïti, El Salvador et un certain nombre de pays africains dont les citoyens ont obtenu ce qu’on appelle le statut de protection temporaire aux États-Unis. Au cours des derniers mois, l’Administration a commencé à annuler le statut de protection de plusieurs groupes d’immigrants, dont les Salvadoriens, et il semble que la mention d’Haïti ait agacé le président. Quand la discussion s’est déplacée sur les pays africains, il aurait dit: «Pourquoi avons-nous chez nous tous ces gens qui viennent de pays de « trous du cul » (shithole )?» Et il a ajouté que les États-Unis devraient admettre plus de gens de pays comme la Norvège.

Références :
-Article du New York Times
https://www.nytimes.com/2018/01/11/us/politics/trump-shithole-countries.html?_r=0
-Article du Whashington Post :
https://www.washingtonpost.com/politics/trump-attacks-protections-for-immigrants-from-shithole-countries-in-oval-office-meeting/2018/01/11/bfc0725c-f711-11e7-91af-31ac729add94_story.html?tid=pm_politics_pop&utm_term=.2cb9fff77efd

Dessin de Gianfranco Uber: Le cauchemar de TRUMP

Seguiteci sui social network:

Auteur

Economiste et historien, directeur du Centre LIBREXPRESSION, fondation Giuseppe di Vagno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *